Livraison offerte à partir de 50€ d'achat !

L'aventure

Juliette et Marie

En 2019, Marie travaillait dans l’aéronautique. Passionnée depuis toujours par les cosmétiques, elle veut imaginer des cosmétiques plus fraîches et plus saines pour la peau. Elle fait part de son envie à Juliette qui officie dans le marketing chez des grands acteurs du secteur. Ensemble, elles commencent à décrypter les listes INCI, à enquêter sur le manque de fraîcheur, à décoder l’impact des conservateurs sur la peau. Quelques mois plus tards, elles décident de faire de la cosmétique fraîche leur bataille.

Les cosmétiques que l’on applique sur notre peau ne sont plus très frais.

Entre la fabrication d’une crème en laboratoire et son arrivée dans nos salles de bain, il peut se passer deux ans. Pourquoi ? Parce que les crèmes, produites par milliers, sont stockées pendant des mois, parfois transportées depuis l’autre bout du monde et passent d’intermédiaire en intermédiaire avant d’arriver sur nos rayons.

Les conservateurs ne sont pas inoffensifs.

Pour contrer ces risques et résister aux longs mois d’attente, les cosmétiques sont chargés de conservateurs. Souvent controversés, ils ont pour mission de neutraliser les bactéries. Or notre peau est elle-même recouverte de bonnes bactéries qui la protègent et la gardent en bonne santé. En appliquant trop de conservateurs sur la peau, on la rend vulnérable. Aujourd’hui, une personne sur trois souffre de pathologies cutanées (eczéma, rosacée, acné...)1. 1 Enquête statistique de la Société française de dermatologie, 20 000 sujets Français, 2016.

Les principes actifs perdent vite de leur efficacité.

Rétinol, vitamine C, anti-oxydants... C’est souvent pour l’action de ces ingrédients que l’on choisit et achète un soin. Ce sont aussi souvent ces actifs qui justifient le prix du pot de crème ! Cependant, ils peuvent perdre de leur efficacité dès les tout premiers mois.

Une histoire qui s’écrit à plusieurs mains.

Pour donner vie à leur projet de cosmétique fraîche, Juliette et Marie sont parties à la rencontre de cultivateurs, experts scientifiques et artisans français, de ceux qui savent et ceux qui font. Le défi ? Imaginer des soins frais, produits en France en circuit-court. Pour les trouver, il a fallu sillonner les routes de France à la rencontre des meilleurs dans leur domaine.