Peau grasse : que faire pour l'équilibrer ?

Peau grasse : que faire pour l'équilibrer ?

Écrit par Juliette Lailler le

Visage qui brille sur les photos, envie de se « purifier » la peau le soir, pores trop visibles, petits comédons… les peaux grasses en voient parfois de toutes les couleurs ! Et pourtant, comme chaque type de peau, elles ont aussi leurs avantages, comme celui de bien veillir, sans trop marquer ! Voici quelques conseils pour mieux comprendre votre peau grasse et savoir comment limiter les brillances et imperfections. Nettoyants trop agressifs, soins matifiants qui n’hydratent pas assez : vous connaîtrez tout des pièges à éviter !

 

Comment savoir si j’ai une peau grasse ?

Voilà quelques indicateurs pour repérer une peau à tendance grasse :

  • Elle à tendance à briller, surtout l’été, mais parfois même en hiver. Les brillances se concentrent sur la zone T

  • Il est extrêmement rare qu'elle tiraille

  • Vos pores sont visibles à l’œil nu, un peu comme dilatés

  • La peau présente quelques points noirs et parfois des imperfections sur cette même zone T

  • Votre maquillage ne tient pas toute la journée

  • Vos cheveux ont tendance à graisser rapidement après un shampoing

Si ces indices vous parlent, vous avez sans doute une peau à tendance grasse, mais il est important de différencier votre type de peau de votre état de peau. Votre type de peau est une caractéristique génétique qui reste stable (sauf après de grands bouleversements hormonaux comme la puberté ou la grossesse). Il existe 3 grands types de peaux : grasse, mixte ou sèche - selon la quantité de sébum que votre peau produit. Votre état de peau, lui, peut varier. Il est lié au niveau d’hydratation de votre peau. Si vous avez la peau grasse, vous pouvez quand même avoir la peau déshydratée, par exemple l'été.

Voici un test pour mieux déterminer votre typologie de peau (type + état) 👇

 

🔵 Résultat bleu : peau sèche & déshydratée 
Votre peau manque à la fois de lipides et d’eau : elle a besoin de renfort ! Elle ne produit pas assez de sébum, ce qui affaiblit son film hydrolipidique… qui ne réussit pas à retenir l’eau qu’on lui apporte (les 2 sont liés !). La peau se déshydrate à cause d'agressions extérieures (froid, chauffage, nettoyage excessif, etc.).⁠

🟠 Résultat orange : peau normale à sèche & plutôt hydratée⁠
Votre peau manque de « gras », mais est plutôt hydratée. Le film hydrolipidique n’arrive pas à produire assez de sébum pour jouer son rôle de barrière. ⁠

🟡 Résultat jaune : peau normale à grasse & déshydratée (= peau mixte)⁠
Votre peau est plutôt mixte, c’est-à-dire qu’elle a un bon équilibre dans la production de lipides (ce qui peut même causer des brillances)… et pourtant elle peut tirailler parce qu’elle manque d’eau ! Contre-intuitif mais possible !⁠

🟢 Résultat vert : peau normale à grasse & plutôt hydratée⁠
Votre peau est mixte à grasse : elle a parfois tendance à produire trop de sébum, ce qui la fait briller, et elle est plutôt hydratée. Avantage pour vous : votre peau, plus épaisse, vieillit souvent moins vite (les rides s’installent moins que sur les peaux fines et sèches) !⁠

Vous y voyez plus clair ? Allez, si vous avez la peau grasse, encore un peu de lecture... 

 

J’ai bien une peau grasse : vous m’expliquez ce que ça veut dire ?

Une peau grasse est une peau qui va produire davantage de sébum qu’une peau sèche. Le sébum est essentiel au bon fonctionnement de la peau : il maintient le film hydro-lipidique, protège la peau et lui apporte souplesse et confort. Il retient aussi l’hydratation. Mais, dans le cas d’une peau grasse, les glandes sébacées produisent du sébum en excès, ce qui donne un effet luisant à la peau, « encrasse » les pores et crée des comédons et/ou imperfections. Comme ces glandes sont davantage concentrées sur la zone T, c’est une zone qui a tendance à plus briller que le reste du visage !

 

Quelles sont les causes de ma peau grasse ?

  • D’abord, la génétique ! Merci maman et papa 👍, mais pas que…

  • Les déréglements hormonaux, notamment à l’adolescence (80% des adolescents présentent une hyper-séborrhée), la grossesse ou sous certaines pilules

  • L’utilisation de cosmétiques mal adaptés, notamment trop astringents

  • Une hypersensibilité des glandes sébacées aux androgènes

  • Les facteurs environnementaux tels que la chaleur, l’humidité, le stress, la pollution. La production de sébum varie d’ailleurs au cours de la journée : elle est la plus forte entre midi et 14h et la moins forte entre 4 et 7h du matin.

 

Peau grasse : la routine en 6 étapes pour la réguler !

#1 - Nettoyez votre peau tous les jours avec des nettoyants visage extra doux

L’erreur la plus commune est celle de vouloir décaper sa peau grasse avec un nettoyant bien asséchant : on traumatise alors la peau qui va, en retour, sur-produire du sébum. Pas du tout le but escompté !

Pour cela, on évite les produits asséchants qui contiennent notamment de l’alcool (notamment les eaux micellaires, les lotions, les mousses purifiantes) et les savons dont le pH est trop élevé, par exemple le savon de Marseille. On privilégie les textures baumes, gelées (Gelée fraîche nettoyante Krème), les huiles ou les pains dermatologiques (voir ici 👉 Peau acnéique : quel savon choisir ?).

 

#2 - Je passe par la case exfoliant 2 fois par semaine

Privilégiez un gommage extra fin pour éviter les micro-lésions, ou un peeling sans grain (mais attention à choisir des acides adaptés). Pensez à appliquer une crème hydratante après l’exfoliation pour garder la peau en pleine santé. 👉 Voir nos conseils exfoliation ici

#3 - J’absorbe de manière occasionnelle avec un masque à l’argile

L’argile est reconnu pour ses propriétés purifiantes, assainissantes et absorbantes. 2 conseils : ne laissez jamais l’argile sécher (humidifiez le tout le temps de la pose), et privilégiez les argiles blanc et rose, plus doux (même si on recommande souvent l'argile verte pour les peaux grasses, le plus doux le mieux). Nous ne vous recommandons pas d’enchaîner exfoliation puis masque à l’argile, c’est trop d’un coup. Alternez : 1 masque à l’argile une fois par semaine et 2 exfoliations max par semaine. Pas de marque spécifique à recommander, un Cattier fait très bien l'affaire !

 

# 4 - Pour limiter les imperfections, je m’arme avec un sérum ciblé

Parmi les actifs star pour désincruster les pores, assainir les imperfections : l’acide salicylique, l'acide azélaïque et le zinc PCA. 2 sérums intéressants : 

  • SVR, Sébiaclear, au gluconolactone (30ml, 19€)
  • CAUDALIE, Vinopure, à l'acide salicylique (30ml, 28€)

Surtout, résistez à l’envie de percer vos boutons, au risque d’alimenter un foyer anti-inflammatoire. Prenez sur vous et camouflez-les avec un stick local (voir les conseils maquillage ci-dessous). 

# 5 - J’hydrate avec une crème légère, non comédogène, qui matifie sans étouffer la peau

 

Là-dessus, on va être un peu chauvines : la Crème Hydratante vitaminée de Krème est adorée des peaux grasses car elle désaltère la peau tout en laissant un fini velouté qui ne laisse pas de place aux brillances… tout ça en étant non comédogène, 100% naturelle, certifiée bio, sans allergène ni conservateur. Elle aide à rééquilibrer la peau grâce à la présence de probiotiques.
Crème hydratante Krème
50ml - 24€ 

 

Un soir sur deux, je peux remplacer ma crème par une huile très légère, comme le chanvre ou la noisette, qui va aider la peau à réguler sa production de sébum en lui envoyant un signal de nutrition.

 

#6 - J’adapte mes habitudes niveau maquillage !

C’est sans doute un point sur lequel les peaux grasses doivent le plus s’adapter car le maquillage peut être à la fois leur meilleur ami et leur pire ennemi. Meilleur ami, car, bien choisi, il aide à estomper les brillances. Pire ennemi car, mal choisi, il bouche les pores et accélère la formation des comédons en empêchant la peau de respirer.

 

On évite 🚫 : les fonds de teints fluide ou compacts chargés de silicones (on les reconnaît dans la liste car elles commencent souvent par cyclo-). Attention aussi aux produits de soin dits « flouteurs » car ils sont, eux aussi, concentrés en silicones qui ne sont vraiment pas les alliées des peaux grasses.

On privilégie  :

  • Si vous ne pouvez pas vous passer d’une couvrance uniforme, optez pour les fonds de teint légers et épurés, aux compositions non siliconées

  • Si vous pouvez vous en passer, il est possible de ne masquer que les petites imperfections avec un correcteur localisé

  • Il est ensuite possible d’unifier le teint et d’assurer un effet mat toute la journée avec une poudre matifiante (libre ou compact)

  • Pensez aussi aux blushs cleans qui peuvent rehausser le teint tout en vous évitant la case fond de teint !

Voici 5 produits teints que nous recommandons aux peaux grasses 👇

ILIA, Skin tint : le sérum de teint qui laisse la peau respirer

Une texture fluide "seconde peau" à la couvrance légère, dotée d'un SPF30.

30ml - 51€ (un budget...)

VICHY, Correcteur Dermablend : le stick qui réconcilie pharmacien et make-up artists

Une texture crémeuse mais non-grasse qui camoufle les imperfections. Couvrance élevée, 100% pigments minéraux, hypoallergénique.

Vichy stick correcteur peau grasse
4,3g - 16€

ESTAMPE, Poudre matifiante : l'arme anti brillances

Une texture naturelle au fini transparent pour unifier et matifier. On l'applique au pinceau large, le matin et en retouches. Elle fixe aussi le maquillage et se glisse dans un boîtier en liège rechargeable.

Estampe poudre matifiante peau grasse
8g - 23€ 

 

 

Enfin, sans doute le point qu’on martèle le plus dans les articles du blog Krème : évitez le soleil. C’est la constante. À court terme, il assèche les boutons, mais il ne fait que retarder le retour des imperfections, qui réapparaissent une fois que la peau s’affine après une phase d’exposition. Visez toujours un SPF 30 ou 50.

 

Rappelez-vous : la cosmétique n’est qu’un levier parmi d’autres. L’alimentation est clé pour ne pas surproduire de sébum. On limitera en particulier les graisses saturées (aliments frits, graisses saturées), les sucres (sodas, pâtisseries, viennoiseries), l’alcool, les produits laitiers. Buvez de l’eau en abondance car, si vous avez bien retenu la leçon, le but n’est jamais de la déshydrater, même quand on a une peau grasse !

 


Découvrez les soins Krème :

Pictogrammes Krème Pictogrammes Krème

Laissez un commentaire