Objectif peau nette : 5 conseils pour bien exfolier la peau !

Objectif peau nette : 5 conseils pour bien exfolier la peau !

Article précédent Article suivant

Qui n'a pas passé des heures, au collège, à s'exfolier frénétiquement le nez à coup de gommages douteux pour éliminer des points noirs trop visibles ? En mûrissant, on en vient ensuite à mieux comprendre sa peau, à privilégier des méthodes d'exfoliation plus douces. Une chose est sûre : bien réalisée, une exfoliation du visage donne un vrai coup de pouce à la peau, pour la rendre plus nette et uniforme ! On vous explique comment ?

Pourquoi s’exfolier la peau ?

La nature est bien faite : sans que vous ne vous en rendiez compte, votre peau s’exfolie de manière naturelle. Tous les 28 jours, les cellules du derme (celles en profondeur) se renouvellent et "poussent" vers la sortie les cellules de l'épiderme (celles en surface).

C'est ce qu'on appelle l'auto-désquamation, qui se manifeste notamment (mais pas seulement) par la peau qui pèle. Cette régénération cellulaire permet d’éliminer les cellules mortes présentes à la surface de la peau et de les remplacer par de nouvelles cellules, plus jeunes.

Mais alors, pourquoi utiliser des gommages si la peau peut s'exfolier toute seule ? Car la peau n'est pas réglée comme un robot ! Sa régénération, et donc sa désquamation, a tendance à ralentir à cause de plusieurs facteurs :

 

  • l’âge : avec les années, le métabolisme ralentit, la peau desquame plus lentement et plus difficilement ; l’excès de sébum : chez les peaux mixtes à grasses, les cellules mortes ont du mal à se détacher de la peau, les pores s’obstruent et des boutons apparaissent ;
  • la santé : les carences en vitamine A et D ralentissent le renouvellement cellulaire ;
  • la quantité d’eau dans la peau : une peau mal hydratée s’auto renouvellera plus lentement les conditions climatiques ;
  • l’exposition au soleil, le vent, les variations de température, le froid ou encore la pollution influent également sur la régénération cellulaire.

 

En fonction de ces paramètres, les cellules mortes peuvent mettre plus de temps à s’exfolier naturellement. Bien qu’invisibles à l’œil nu, elles restent accrochées à la surface de la peau, l'étouffent et la ternissent. Résultat : un teint grisâtre, des points noirs et des imperfections qui apparaissent... Il est donc important d’aider la peau à s’exfolier, pour éliminer efficacement les cellules mortes des couches supérieures, les impuretés accumulées, et ainsi de déboucher les pores, déloger les points noirs, réguler l’excès de sébum et uniformiser le teint.

Quels produits pour bien exfolier sa peau ?

L'exfoliation mécanique (ou physique)

L'exfoliation mécanique consiste à frotter avec les doigts un gommage en gel, crème ou pâte sur le visage. Il peut contenir des coquilles ou noyaux concassés de fruits, du sel, du marc de café, des poudres végétales ou, malheureusement encore chez certaines marques, des micro-billes de plastique. Il existe aussi des accessoires abrasifs comme les éponges de konjac ou les brosses nettoyantes, qui fonctionnent sur le même principe. Le frottement sur la peau va éliminer les cellules mortes présentes à la surface de la peaux. Ainsi, l’exfoliation physique agit seulement sur les couches supérieures de l’épiderme.

" On distingue deux familles d’exfoliants : les mécaniques (par frottement) et chimiques (par dissolution de cellules mortes) "

L’exoliation chimique

Contrairement à son nom qui peut faire peur au premier abord, l’exfoliation chimique n’est pas l’opposé du « naturel ». En effet, un exfoliant chimique peut tout à fait être d’origine naturelle. Pour utiliser un exfoliant chimique, il suffit de l’appliquer comme un masque, de le laisser agir quelques minutes puis de le rincer. Il est inutile de frotter sa peau avec l’exfoliant car ce sont ses agents acides ou enzymatiques qui vont se charger d’éliminer les cellules mortes. Le plus souvent, on retrouve des exfoliants chimiques aux acides de fruits :

  • Les AHA : rangés de l’acide le plus fort au moins fort, on y retrouve : l’acide glycolique, l’acide lactique, l’acide mandélique, l’acide citrique et l’acide tartrique. Plus la molécule est petite, plus elle sera forte et pénètrera en profondeur dans la peau. Pour en savoir plus 👉 Quel acide choisir pour ma peau ?
  • Les BHA : on parle ici de l’acide salicylique, qui possède également des propriétés anti-inflammatoires. Contrairement aux AHA, il est soluble dans l’huile et a donc une plus forte affinité avec les peaux acnéiques. Il facilite ainsi le nettoyage en profondeur des pores de la peau.
  • Les PHA : ces nouveaux acides sont très adaptés aux peaux matures. De plus, ils n’augmentent pas la sensibilité au soleil, contrairement aux AHA.

Enfin, il existe un autre type d’exfoliation chimique : l’exfoliation enzymatique. Avec par exemple la papaïne issue de la papaye, la bromélaïne issue de l’ananas ou l’enzyme de citron. Les exfoliants chimiques aux enzymes et acides de fruits fonctionnent de la même façon : ils dissolvent le ciment qui lie les cellules afin de faciliter leur élimination. Les acides de fruits ou les enzymes vont pénétrer davantage en profondeur dans la peau. 

Comment préparer sa peau avant l'exfoliation ?

Il est important d'appliquer votre gommage sur une peau propre (donc démaquillée et nettoyée au préalable), saine (sans boutons inflammés) et non irritée. Lavez votre visage avec un nettoyant visage et rincez à l’eau tiède pour ouvrir les pores de la peau. Vous pouvez également faire un bain vapeur pour le visage. La présence de maquillage ou d'un soin tel que crème solaire ou crème hydratante va agir comme une barrière et limiter l'effet de l'exfoliation voire faire contre-emploi.

Abonnez-vous à la newsletter !
10% offerts sur votre première commande.
1 mail par semaine pour mieux comprendre sa peau.

Choisissez des gommages extra fins

L'avantage de l'exfoliation mécanique par rapport à l'exfoliation chimique : on peut mieux doser l'intensité (les acides peuvent être dangereux quand on ne s'y connaît pas du tout) et l'on bénéficie d'un effet polissant "peau de pêche" immédiat ! Plus les grains seront fins, plus il sera doux pour la peau. À contrario, plus ses grains seront gros, et plus il sera abrasif.Plus les grains seront fins, plus il sera doux pour la peau. À contrario, plus ses grains seront gros, et plus il sera abrasif.

Pour les peelings, choisissez bien vos acides !

À chaque peau, son exfoliation chimique ! Il est donc important de connaître son type de peau afin de lui apporter le soin adapté.

  • Peaux normales, mixtes et grasses : elles ont une forte tolérance à tous types d'acides, mais attention aux concentrations.
  • Peaux acnéiques : cap sur l'acide salicylique !
  • Peaux sèches et/ou sensibles : l’idéal est un exfoliant chimique à base d’acide lactique ou d’acide mandélique qui va hydrater la peau, sans l'irriter.
  • Peaux matures : un exfoliant aux AHA ou PHA permettra également de lisser la peau et diminuer les rides et les ridules.
  • Peaux avec des taches : pour les peaux qui présentent des tâches d’hyperpigmentation, des décolorations ou des rougeurs, une exfoliation enzymatique permettra d’unifier le teint.

2 règles d'or : hydrater après chaque gommage et les espacer

À quelle fréquence faire des gommages ?

À nouveau, cela dépend de votre type de peau :

  • Les peaux normales à mixtes : 1 à 2 gommages par semaine.
  • Les peaux grasses : 2 à 3 par semaine, voire un jour sur deux avec un exfoliant extrêmement doux.
  • Les peaux sèches ou sensibles : 1 par semaine maximum.

Ce ne sont, bien évidemment, que des moyennes et le plus important est d’écouter les besoins de sa peau. Si vous n’en ressentez pas le besoin, il est inutile d’exfolier votre peau aussi fréquemment. Attention également à la sur-exfoliation qui peut provoquer un amincissement excessif de la couche cornée, entrainant des rougeurs, des inflammations et une sensibilité de l’épiderme. L’idéal est de s'exfolier la peau le soir car c’est durant le sommeil que l'épiderme se répare et se régénère. Pendant des périodes d'exposition au soleil, on évite ou on ralentit les gommages car la peau est souvent sensibilisée. Mais à la rentrée : cap sur l'exfoliation pour aider la peau à désépaissir et éviter l'effet rebond avec retour des imperfections.

Hydrater après chaque gommage

Après une exfoliation, le film hydrolipidique est fragilisé : il est nécessaire de rétablir un bon taux d’hydratation. L’application d’un soin désaltérant, notamment enrichi en acide hyaluronique, est indispensable. Une fois exfoliée, la peau du visage est oxygénée et plus réceptive aux crèmes et aux traitements qu’on lui applique. Comme les soins sont mieux absorbés, ils sont plus efficaces. Alors profitez-en pour appliquer vos sérums anti-âge, repulpant, éclat… Le lendemain, appliquez une protection solaire à fort SPF. L’exfoliation affine l’épiderme et le rend plus vulnérable aux facteurs extérieurs (vent, soleil, pollution…). D’autant plus si vous avez fait une exfoliation chimique, car certains acides sont photo-sensibilisants. Il est donc primordial de protéger sa peau des rayons UV.

Notre sélection d'exfoliants peau nette

L'exfoliant Krème : l'arme coup d'éclat
KRÈME, Exfoliant visage abricot et vitamine C, 60ml

Le gommage Krème combine de la vitamine C pour unifier le teint, de la poudre de noyaux d'abricot extra fine et des prébiotiques pour équilibrer la peau. Sa texture "marmelade" fond sur la peau et libère la poudre d'abricot qui vient la polir en douceur. Le grain de peau est lissé, les pores moins visibles, le teint plus lumineux, éclatant. Une texture 100% naturelle et certifiée bio. Astuce : il est possible de laisser poser l'exfoliation pour une action flash : la vitamine C infuse alors plus longtemps la peau !

Le masque peeling La Canopée
LA CANOPÉE, Masque Peeling, 50ml

Une texture gel assez fluide blindée d'acides de fruit, dans un flacon avec pompe, pour une exfoliation sans grain, si vous préférez cette option. Attention à ne pas le laisser poser trop longtemps. Il affine le grain de peau et donne bonne mine !

La poudre exfoliante Dermalogica

Une texture assez atypique qui micro-exfolie : il faut verser un peu de poudre au creux de sa main, puis humidifiez. On obtient alors une texture laiteuse micro-poudrée à appliquer sur l'ensemble du visage, à la poudre de son de riz, papaïne et acide salicylique.

 

Exfolier sa peau régulièrement aidera l'épiderme à se débarrasser des cellules mortes et boostera son renouvellement cellulaire. À la clé : une peau douce et uniforme, un teint lumineux, moins de points noirs et d'imperfections, une diminution des rides et des tâches. Néanmoins, il est nécessaire de bien choisir son exfoliant en fonction de son type de peau et de ne pas sur-exfolier son visage afin de ne pas agresser et fragiliser l'épiderme. 

La sélection :
La marque :
Image la marque

Notre mission : rééquilibrer naturellement votre peau. Pour cela, nous formulons des soins bio, aussi sûrs que sains.

Sur le même sujet