Quel acide choisir pour mon type de peau ?

Quel acide choisir pour mon type de peau ?

Article précédent Article suivant

Glycolique, salicylique, mandélique, azélaïque : les noms de ces acides en vogue peuvent sembler barbares… et pourtant ! Ils s’avèrent être des alliés de choix pour notre peau, en améliorant sa texture, sa finesse et son éclat. Petit guide pour mettre sa peau "sous acide”, tout en restant prudent. Quel actif choisir pour sa peau ? Lesquels sont les plus efficaces ? À quelle concentration ? Les réponses à vos questions dans cet article.

Les acides de fruit (AHA) : l’exfoliation enzymatique pour affiner le grain de peau

Les AHA se retrouvent principalement dans les fruits, la canne à sucre ou encore le lait. Ils éliminent les cellules mortes et accélèrent le renouvellement cellulaire. Ils ont un effet hydratant et anti-âge. Comme ils sont photosensibilisants, privilégiez une utilisation une à deux fois par semaine le soir et l’hiver, sans oublier d’appliquer une protection solaire le lendemain ! Il existe des dizaines d’AHA, zoom sur les trois favoris de Krème.

 

L’acide glycolique : la star des AHA !

REN, Glycol Lactic Masque Éclat Peau Neuve Radiance / 42€

Souvent obtenu à partir d’extraits de canne à sucre, de betterave ou de raisin, c’est la plus petite molécule des AHA, ce qui lui permet de pénétrer au plus profond de la peau et d’être un agent exfoliant très puissant. Parfait pour les peaux épaisses, il agit sur les taches pigmentaires et les traces d’acné, uniformise le teint et améliore la répartition des cellules à mélanine. De plus, il a un effet raffermissant et tonifiant anti-rides : en exfoliant la couche supérieure de l’épiderme, il relance la production de collagène et d’élastine. Attention cependant à ne pas oublier l’hydratation, en lui associant par exemple de l’acide hyaluronique et à adapter la concentration (de 4 à 15%) en fonction de la tolérance de votre peau. À éviter sur une peau sensible.

Les acides s’avèrent être des alliés de choix pour notre peau, en améliorant sa texture, sa finesse et son éclat.

L’acide lactique : l’AHA des peaux sensibles

THE ORDINARY, Acide Lactique 10% + HA Acide Direct / 6,90€

L’acide lactique, issu de la fermentation du sucre (provenant de betterave, canne à sucre, maïs le plus souvent), est naturellement produit par la peau. C’est un postbiotique qui abaisse le pH cutané : en clair, il aide à éliminer les « mauvaises bactéries » et garder les « bonnes ». Il équilibre donc le microbiote cutané. Il est parfait pour les peaux sensibles, sèches ou claires qui souhaitent avoir un teint plus net ! Le pourcentage est à choisir en fonction de l’action souhaitée : 2% pour une hydratation profonde, 5% et plus pour une action exfoliante douce.

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à la newsletter !
10% offerts sur votre première commande.
1 mail par semaine pour mieux comprendre sa peau.

L’acide mandélique : l’allié des peaux grasses sujettes aux imperfections

ALLIES OF SKIN, Mandelic Pigmentation Corrector Night Serum / 104€

Dérivé de l’amande amère, il s’agit d’un des AHA les plus doux : ses molécules se diffusent sur une longue durée et permettent aux peaux sensibles de profiter de ses bienfaits. En plus de stimuler le renouvellement cellulaire, d’activer la production d’acide hyaluronique et de collagène, de réduire les rides et d’uniformiser le teint, il a également une action antibactérienne et anti-inflammatoire prononcée par rapport aux autres AHA. L’acide mandélique aide à nettoyer la peau des boutons et prévient leur apparition tout en réduisant les brillances.

 

L’acide salicylique : BHA, pour les boutons et marques

SEPHORA, Sérum anti-imperfections / 15,99€

Synthétisé par le saule et la reine-des-prés, l’acide salicylique a des propriétés purifiantes époustouflantes ! Il a un effet exfoliant similaire à celui des AHA couplé à une action sur les comédons : il pénètre à l’intérieur des pores pour les désobstruer et prévenir l’apparition de nouveaux points noirs. Il convient donc parfaitement aux peaux normales à grasses sujettes aux imperfections et aux pores dilatés. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et apaisantes, il peut être utilisé par les peaux sensibles présentant des rougeurs (en petite concentration). À utiliser 2 à 3 fois par semaine, pas plus.

L’acide azélaïque : contre les taches et l’excès de sébum

TYPOLOGY, Sérum Matifiant Acide Azélaïque 10% / 9,80€

Présent dans certaines céréales (blé, orge, seigle), il est à l’origine utilisé par les peaux grasses pour son action de régulation du sébum, mais a de nombreuses autres vertus méconnues ! C’est un anti-tache (melasma, taches brunes, traces d’acné) qui homogénéise le teint, mais également un puissant antioxydant permettant de lutter contre les effets de la pollution et le vieillissement prématuré de la peau. Si on souhaite une exfoliation plus efficace afin de cibler différents problèmes de peau, on peut l’associer à des acides AHA ou BHA. En France, il est en vente libre jusqu’à 10% de concentration. Pour traiter spécifiquement l’acné modéré, le mélasma ou l’hyperpigmentation, il faudra se tourner vers des concentrations de 15% et 20%, uniquement disponibles sur ordonnance. Attention, comme les AHA, il est photosensibilisant.

 

L’acide hyaluronique : le super hydratant des acides

Contrairement aux acides précédents, l’acide hyaluronique n’a pas d’effet exfoliant. Il est naturellement présent dans la peau au niveau du derme et en plus petite quantité au niveau de l’épiderme. Son rôle est de nourrir et d’hydrater le collagène, donnant sa fermeté à la peau. En retenant l’eau dans les tissus, il maintient l’hydratation de la peau et participe à sa tonicité. Il joue également un rôle clé comme rempart contre les rayons UV et dans le processus de cicatrisation.

L’acide hyaluronique, recherché pour son action anti-âge et hydratante, se destine à tous types de peau, mais surtout aux peaux sèches. Si on veut agir sur la tonicité de la peau et les rides, on préfèrera un produit cosmétique comprenant de l’acide hyaluronique de faible poids moléculaire, agissant en profondeur. Si on utilise l’acide hyaluronique pour ses vertus protectrices (UV, pollution), on choisit alors un haut poids moléculaire permettant d’agir comme une barrière de protection pour notre peau. Il s’utilise de jour comme de nuit, en été comme en hiver. KRÈME, Crème hydratante vitaminée / 23€

Moralité, d’un acide à l’autre, les bénéfices peuvent légèrement varier. Attention, si votre peau est sujette aux réactions cutanées : allez-y doucement avec les d’acides, et progressivement. Commencez par les plus doux, à de très faibles concentrations. Et si vous sentez que votre peau ne les tolère pas, mieux vaut cesser d’en appliquer.

La sélection :
La marque :
Image la marque

Notre mission : rééquilibrer naturellement votre peau. Pour cela, nous formulons des soins bio, aussi sûrs que sains.

Sur le même sujet