Bien nettoyer sa peau : 5 erreurs à éviter à tout prix !

Bien nettoyer sa peau : 5 erreurs à éviter à tout prix !

Article précédent Article suivant

Première étape d'une bonne routine beauté, nettoyer sa peau est un geste essentiel pour garder un teint net et éclatant. Effectué au quotidien, un bon nettoyage débarrasse la peau des impuretés, de la pollution, du maquillage, de l’excès de sébum… Nous sommes pourtant nombreux à mal le réaliser. Alors, quels sont les faux pas du nettoyage de peau ? Zoom sur 5 erreurs à éviter.

Erreur n°1 : ne pas choisir le bon nettoyant

Si vous préférez les nettoyants liquides :

Qu’il s’agisse du visage ou du corps, certains soins lavants (gels douche, nettoyants visage...) sont souvent trop agressifs pour la peau, car ils contiennent des tensioactifs qui décapent l'épiderme, comme le SLS (Sodium Lauryl Sulfate). Peu importe votre type de peau, l’idéal est de bannir les SLS de vos soins lavants visage et corps et d’opter pour des produits au pH neutre, qui n’altèrent pas le film hydrolipidique et le microbiome cutané. Privilégiez les produits lavants au pH neutre comme les huiles démaquillantes, les gelées ou les baumes.

Si vous préférez les savons :

Il est recommandé de choisir un pain dermatologique ou un nettoyant solide naturel au pH neutre, plus respectueux de la flore cutanée que les savons classiques obtenus par saponification. Les nettoyants et les pains dermatologiques sans savon et au pH neutre sont parfaits pour laver en douceur votre peau, comme le Pain Lavant pour le corps Krème et la Crème Solide Nettoyante Krème pour le visage.

Erreur n°2 : se démaquiller à l’eau micellaire

Ah l’eau micellaire, un vrai produit tout en un qui démaquille, nettoie et tonifie en un seul passage. Provenant des backstages des défilés de mode qui permettent un démaquillage flash des mannequins, les eaux micellaires tirent leur nom des micelles qu’elles contiennent.

 

Mais que sont les micelles ? Ce sont justement des tensioactifs, comme ceux dont on parlait un peu plus haut. Et le souci des micelles, c’est qu’elles agressent la peau, fragilisant au passage le film hydrolipidique. C’est pour cela qu’il est assez fréquent d’avoir la peau qui tiraille après un nettoyage à l’eau micellaire.

Alors doit-on bannir l’eau micellaire pour de bon ? Disons que l’eau micellaire peut être une bonne option pour démaquiller les yeux, notamment si vous portez du mascara waterproof (si vous avez les yeux sensibles, optez plutôt pour un démaquillant bi-phasé). Mais à utiliser occasionnellement, juste si le temps vous manque le soir !

 

Attention également aux mousses nettoyantes qui, même avec leur texture plus aérienne, peuvent contenir des micelles et donc agresser la peau.

Erreur n°3 : utiliser un gant pour se laver le visage

On pense parfois que le gant élimine plus efficacement les impuretés. Le gant présente deux problèmes. D'abord, l'action de frotter peut abîmer la barrière hydrolipidique. Ensuite, le gant de toilette est un nid à microbes, car l’humidité et la chaleur aident à leur prolifération. Il ne fait donc pas bon ménage avec un nettoyage de peau respectueux ! De même, évitez les lingettes démaquillantes, qui, en plus d'être polluantes, décapent la peau par frottement.

 

Notre conseil : vos meilleures alliées sont vos mains pour bien masser le visage, car les soins lavants sont formulés de manière à éliminer les impuretés sans devoir frotter trop fort. Si vous souhaitez un peu d'aide pour bien éliminer le maquillage, optez pour les cotons lavables réutilisables. Une fois utilisés, hop, à la machine !

-10% sur votre première commande
Abonnez-vous et recevez :
✔ Votre code promo valable sans minimum d'achat
✔ Votre diagnostic personnalisé

Erreur n°4 : appliquer une lotion tonique trop agressive

L’étape souvent zappée après le nettoyage de la peau : l’application de la lotion tonique. Utile pour parfaire le démaquillageéliminer les impuretés récalcitrantes et tonifier la peau, la lotion peut s’avérer contre-productive si elle n’est pas adaptée à votre type de peau ou si elle contient des agents qui peuvent irriter et assécher l'épiderme, comme l’alcool par exemple.

 

Notre conseil : préférez les hydrolats, issus de la distillation de plantes à la vapeur d’eau, qui renferment des propriétés intéressantes pour la peau tout en étant naturels. Choisissez votre eau florale de préférence avec une certification bio et la plus pure possible, selon votre type de peau et votre préoccupation cutanée. Évitez la présence d'huiles essentielles qui sont allergisantes. Par exemple, l’hydrolat de laurier et de lavande seront parfaits pour les peaux grasses à imperfections, l’hydrolat de calendula et l’eau florale de camomille conviendront pour les peaux sensibles et réactives, l’eau florale de rose pour les peaux matures et les teints ternes ou l’eau florale d’hélichryse pour tonifier tout simplement la peau.

Erreur n°5 : abuser du citron !

Le citron est l’un des fruits les plus plébiscités dans les cosmétiques. Riche en vitamine C et acide citrique, il est à la fois un excellent actif anti-âge grâce à son pouvoir antioxydant et éclaircissant et un allié des peaux mixtes, grasses et à tendance acnéique par ses propriétés purifiantes et astringentes. Peut-on frotter du citron à même la peau ? Non, il n’est absolument pas recommandé d’utiliser le fruit directement sur la peau car il est photosensibilisant (provoque des marques sous l'effet des rayons du soleil) et son pH est beaucoup trop acide.

 

 

Si vous voulez bénéficier des bienfaits astringents du citron, regardez plutôt si vos soins contiennent de l’eau de citron (c'est le cas de la crème Krème).

Que penser du double nettoyage ?

Le double nettoyage est une pratique venue d'Asie consistant à appliquer deux nettoyants visage : 

 

Étape 1 : Un nettoyant "gras" pour éliminer le maquillage et les impuretés, du type huile démaquillante

Étape 2 : Un nettoyant "léger" du type gel ou lait pour parfaire ce démaquillage et retirer le film gras de l'étape précédente

 

Ce qu'on en pense ? Le double nettoyage est une très bonne chose pour la peau. Néanmoins, il oblige à doubler le nombre de produits : on double donc son impact environnemental... et son budget. Récemment, des textures sont apparues qui combient les 2 étapes en un seul geste. C'est sur elles que Krème mise, avec une option liquide et une option solide. 

 

  • La Crème nettoyante solide est un nettoyant solide constitué d'huiles et de beurres végétaux. Il vient donc démaquiller très efficacement, mais dépose une crème lactée sur la peau, très facile à rincer
  • La Gelée fraîche nettoyante est un baume-en-huile (étape 1) qui se masse d'abord sur visage non mouillé. Ensuite, dès que le rinçage à l'eau chaude démarre, la texture se transforme en un lait onctueux facile à rincer (étape 2).

 

Notre sélection :

En conclusion, même si l'on a la peau grasse, on mise sur la douceur. Car l'utilisation de nettoyants trop abrasifs et asséchants n'est pas la solution, bien au contraire : ils encouragent la peau à produire plus de sébum pour se protéger. Visez donc un nettoyage doux avec des textures gelées, baumes ou huiles, ou bien des pains dermatologiques si vous êtes déjà passé du côté solide de la force !

La marque :
Image la marque

Notre mission : Rééquilibrer naturellement votre peau. Pour cela, nous formulons des soins bio, aussi sûrs que sains.

Sur le même sujet

LIVRAISON 72H OFFERTE

Dès 45€ d'achat en France

-10% SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE

Rejoignez la newsletter Krème : conseils, actus, offres : rejoignez l’aventure et recevez -10% par e-mail.