Livraison offerte dès 45€ d'achat 🚀

Comment réduire les cicatrices sur le visage ?

Comment réduire les cicatrices sur le visage ?

Boutons d’acné, interventions chirurgicales, accidents… On aimerait parfois réduire l’apparence complexante de ces cicatrices sur notre visage, comme des marques du passé qu’on voudrait effacer. Dans cet article, nous vous expliquons comment se forme une cicatrice, comment reconnaître les différentes typologies de cicatrices et comment réussir à les atténuer. 

Comment se forment les cicatrices ?

Lorsque la peau subit un traumatisme (brûlure, déchirure, coupure, inflammation…), elle met en place un processus de cicatrisation. Si la blessure est superficielle, la nature est bien faite et, souvent, la peau se reconstruit sans laisser de trace. Mais si la plaie est un peu profonde et qu’elle atteint le derme, une cicatrice peut apparaître. D’abord, pendant les 7 premiers jours, la cicatrice va être rouge et gonflée : l’organisme nettoie la plaie. Puis, dans les mois qui suivent, un tissu se forme et vient oxygéner les cellules, la synthèse du collagène démarre. Six mois après le traumatisme, et pendant encore jusqu’à un an, c’est la phase de remodelage. Après 18 mois, la cicatrice a acquis son apparence définitive, et ne changera plus, à moins d’une intervention. 

Pourquoi cicatrise-t-on mal ?

Dans les cas suivants, la cicatrisation est complexe, ce qui rend les cicatrices plus visibles : 

 
cicatrices d’acné atrophiques
  • Les cicatrices d’acné atrophiques : des taches brunes ou des cicatrices en creux qui apparaissent parce que des microbes ont freiné le processus de réparation.

cicatrices hypertrophiques
  • Les cicatrices hypertrophiques : elles sont bombées ou rougeâtres et peuvent démanger.

cicatrices chéloïdes
  • Les cicatrices chéloïdes : le tissu de cicatrisation envahit la peau au-delà de la plaie. Elles apparaissent plutôt suite à des brûlures.

De plus, chacun à une capacité à cicatriser qui lui est propre. Par exemple, les enfants cicatrisent mieux que les adultes, et les peaux de couleurs foncées ou de types asiatiques ont plus de difficultés à cicatriser.

Comment enlever une cicatrice sur le visage ?

Au risque de vous décevoir, on doit commencer par vous dire qu’il est très compliqué d’effacer une cicatrice. Il y a peu de traitements sur des cicatrices bien installées, hormis la chirurgie.  Mais on peut agir au moment de sa formation pour réduire leur apparence, et ce en adoptant de bons réflexes :

Conseil n°1 : bien désinfecter la plaie

Si la plaie s’infecte, alors la cicatrisation sera bien plus compliquée. Pour désinfecter, il faut utiliser un antiseptique vendu dans le commerce, ou si la plaie est très mineure, de l’eau et du savon. L’huile essentielle de tea tree est un anti-microbien naturel, que vous pouvez diluer à une huile végétale (attention à ne pas les utiliser sur les femmes enceintes ou les enfants de moins de trois ans). 

Conseil n°2 : ralentir la cicatrisation

Cela peut sembler contre-intuitif, mais plus la cicatrisation sera lente, meilleure elle sera. Et pour cela, il faut éviter qu’elle ne sèche ou ne craquèle trop vite. On utilise donc de bons émollients pour hydrater en permanence la peau. Votre dermatologue pourra vous prescrire certaines crèmes spécialisées comme Epitheliale d’A-Derma.

Conseil n°3 : on touche avec les yeux tant que la plaie n’est pas refermée ou saine !

N’embêtez surtout pas vos cicatrices au début ! Si une croûte se forme, continuez d’hydrater avec votre émollient, mais n’allez pas chercher à la décoller. Quand il sera temps, elle tombera toute seule. Ne grattez pas vos plaies, car cela pourrait donner des cicatrices profondes.

Conseil n°4 : fuyez le soleil

Vos cicatrices doivent être complètement protégées du soleil. Le mieux est de ne pas vous exposer ou de les couvrir de vêtements ou pansements opaques filtrant les UV. A minima, une bonne couche de crème 50+ renouvelée aussi souvent que nécessaire s’impose ! 

Conseil n°5 : masser, masser, masser et encore masser

Le conseil absolu pour diminuer l’apparition des cicatrices est sans doute le massage. C’est une discipline qu’il faut essayer de tenir, en massant la cicatrice deux fois par jour, ou au moins le soir avant de vous coucher. Les techniques de massages diffèrent en fonction de la cicatrice, mais c’est la clé pour maintenir la souplesse et l’élasticité de la peau. 

Quel cosmétique choisir pour réduire ses cicatrices ?

Évitez les huiles minérales qui obstruent la peau et l’empêchent de respirer (souvent facile à repérer dans la liste INCI par le mot paraffinum liquidum). La plupart des huiles végétales feront l’affaire pourvu qu’elles soient de bonne qualité, de préférence bio et pressées à froid. Vous pouvez les choisir pures (mono-ingrédient), comme l’hélycrise, la rose musquée ou le chanvre ou privilégier le mélange de plusieurs huiles, comme l‘huile SOS de Krème ou ces huiles réconfortantes. Si vous voulez y ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles, voici les plus réputées pour la cicatrisation : lavande, ciste, géranium, hélichryse italienne.

Peut-on réduire l'apparence de cicatrices plus anciennes ?

Au-delà des méthodes naturelles, lorsque les cicatrices sont trop complexantes, il est possible de se tourner vers la chirurgie, avec par exemple un traitement au laser chez un dermatologue en qui vous avez confiance. Il y a plusieurs sortes de laser : abrasif, vasculaire, pigmentaire ou à lumière pulsée. D’autres techniques comme la photothérapie ou la dermabrasion sont également prisée.

Écrit par Chloé Le Goff le


Découvrez les soins Krème :

Pictogrammes Krème Pictogrammes Krème

Laissez un commentaire